Chaque consentement compte… dites oui au don d’organes et de tissus, dites oui à la vie!

Semaine nationale du don d’organes et de tissus du 20 au 27 avril 2014

Montréal, le 18 avril 2014 – Au Québec, 90% de la population se dit favorable au don d’organes. Pourtant, bien que l’on observe des progrès, c’est encore seulement un Québécois sur deux qui a fait connaître son consentement. À l’occasion de la Semaine nationale du don d’organes et de tissus qui débute le 20 avril, Transplant Québec invite les Québécois à faire connaître leur volonté et rappelle que le don d’organes est un geste de solidarité qui sauve et transforme des vies.

« Pour les quelque 1100 personnes en attente d’une transplantation, le don d’organes est synonyme de vie et d’espoir, et nous pouvons tous garder cet espoir vivant », affirme Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec.

« C’est parce que des gens ont eu la générosité de faire connaître leur consentement au don d’organes, qu’aujourd’hui, j’ai retrouvé la santé », souligne Maude Schneider, greffée du rein que l’on retrouve dans la campagne Web réalisée grâce au partenariat entre le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), Héma-Québec et Transplant Québec.

En 2013, 503 personnes ont bénéficié d’une transplantation, grâce à la générosité de 165 donneurs. « Pendant la Semaine nationale du don d’organes et de tissus, pourquoi ne pas prendre le temps de parler du don d’organes et de tissus et de faire connaître sa décision à ses proches? », suggère Mme Schneider, qui est retournée à une vie professionnelle et personnelle active après sa greffe, récoltant même deux médailles d’or en planche à neige aux Jeux mondiaux des greffés.

Le saviez-vous?
À peine 1% des décès qui surviennent à l’hôpital réunissent les critères permettant le don d’organes, ce qui pourrait représenter un peu plus de 300 donneurs potentiels par an si toutes les conditions étaient réunies toutes les fois . « Pour que plus de personnes soient greffées, il faut que le don d’organes puisse se réaliser chaque fois que c’est possible, d’où l’importance de faire connaître son consentement de son vivant et de ne pas s’exclure, même si on est âgé ou pour toute autre raison », explique M. Beaulieu.

Soulignons qu’un seul donneur peut sauver jusqu’à 8 vies et redonner la santé à 15 personnes. De plus, il n’y a pas d’âge pour donner : en effet, le donneur de foie le plus âgé avait… 88 ans!

« Signez don! » www.signezdon.gouv.qc.ca
Comment signifier son consentement au Québec? Il y a non pas une, deux, mais bien trois façons de le faire :
– en signant le formulaire Consentement au don d’organes et de tissus de la Régie de l’assurance maladie du Québec. On peut commander le formulaire en composant le 1 800 561-9749
– ou en signant l’autocollant de consentement et l’apposer au dos de sa carte d’assurance maladie
– ou en faisant inscrire son consentement (ou son refus) au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec

Du 20 au 27 avril, l’effort de sensibilisation se déploiera partout au Québec. En effet, plus de 70 villes et municipalités hisseront le drapeau du ruban vert, symbole du don d’organes, et diffuseront de l’information sur le sujet (liste des villes et municipalités participantes en annexe du communiqué). Transplant Québec tient d’ailleurs à remercier les élus, professionnels de la santé et enseignants qui contribuent à ce grand mouvement collectif.
Rappelons également que la trousse éducative interactive Chaîne de vie a récemment été lancée et qu’elle est actuellement déployée dans une trentaine d’écoles à travers le Québec. Elle vise les élèves de la quatrième secondaire en fournissant aux enseignants d’anglais, langue seconde, du matériel pédagogique sur le don d’organes et de tissus, tout en soulignant l’importance des saines habitudes de vie.

Des informations complémentaires sont disponibles à : www.transplantquebec.ca

À propos de Transplant Québec
Avec pour finalité de sauver des vies ou d’améliorer l’état de santé des personnes qui ont besoin d’une transplantation, Transplant Québec, sur mandat du ministre de la Santé et des Services sociaux, coordonne le processus de don d’organes, assure l’équité d’attribution des organes, soutient l’amélioration des pratiques cliniques par la concertation et la mobilisation des partenaires, et fait la promotion du don d’organes dans la société. Ainsi, Transplant Québec contribue activement à ce que le plus grand nombre possible de Québécois et de Québécoises en attente d’un organe puissent bénéficier d’une transplantation.

1 200 Québécois espèrent un don d’organes

Le 6 avril dernier, après des mois d’attente, Hélène Campbell entrait au Toronto General Hospital pour recevoir une double transplantation des poumons. Cette Canadienne de 20 ans, qui a milité pour le don d’organes et obtenu les encouragements de Justin Bieber et d’Ellen DeGeneres, a ainsi redonné espoir à tous ceux qui attendent un don d’organe depuis des mois, voire des années.

Au Québec, à l’heure actuelle, 975 personnes attendent un rein, 115 rêvent d’un poumon et 53 autres espèrent un nouveau cœur. Au cours des cinq dernières années, le nombre de personnes en attente d’un don d’organes a augmenté en flèche alors que le nombre de donneurs fluctue peu.

Signez don!Quelques chiffres…

  • Cinquante-neuf personnes sont mortes au Québec en 2011, car elles n’ont pas pu bénéficier à temps d’un don d’organes.
  • Chaque consentement compte, car seulement 1% des cas de décès permettent le don d’organes.
  • En posant ce geste, vous pouvez sauver jusqu’à 8 vies et redonner la santé à 15 autres personnes !
  • Il n’y a pas d’âge pour donner : le plus jeune donneur au Québec avait 48 heures et le plus vieux, 88 ans.

En 2012, Transplant Québec souhaite transplanter 100 personnes de plus et ainsi dépasser le taux de 20 donneurs décédés par million d’habitants. L’an dernier, ce sont 396 personnes qui ont pu bénéficier d’une transplantation grâce à la générosité de 137 Québécois.

Dans le cadre de la Semaine nationale du don d’organes et de tissus qui se déroule du 22 au 29 avril, les Québécois sont invités à faire connaître à leurs proches leur décision à l’égard du don d’organes. Pour plus de détails, on se rend sur www.signezdon.gouv.qc.ca