S’unir pour prévenir la violence et l’intimidation chez les jeunes

Montréal, le 7 février 2013 – L’Institut Pacifique a donné aujourd’hui le coup d’envoi de sa campagne annuelle de financement. Ce lancement a eu lieu à l’École secondaire Calixa-Lavallée située à Montréal-Nord, en présence de la direction, des enseignants et des élèves de l’école.

Selon le ministère de la Sécurité publique, un jeune Québécois sur 10 affirme avoir déjà été victime d’intimidation. L’Institut Pacifique contribue à contrer ce phénomène en formant, chaque année, 105 000 élèves à la résolution de conflits et à la médiation, au préscolaire, primaire et secondaire.

« Présentement, les programmes Vers le pacifique et Différents, mais pas indifférents sont présents dans quelque 500 écoles et une centaine de services éducatifs à l’enfance, principalement au Québec mais également ailleurs dans le monde. Étant donné qu’il a été démontré que ces programmes contribuent à une hausse de 30% des comportements positifs chez les jeunes, il m’apparaît essentiel de soutenir l’Institut Pacifique pour l’aider à déployer ses programmes dans l’ensemble des écoles du Québec », a expliqué Monsieur François-Pierre Le Scouarnec, Ph.D, président du conseil d’administration de l’Institut Pacifique et président de la campagne de financement 2013. L’objectif de la campagne est de recueillir 275 000$.

Des dons pour bâtir une société plus pacifique
Chaque don de 1 000$ permettra à 852 élèves d’être initiés à la résolution de conflit et à la médiation, des compétences qu’ils sauront mettre à profit partout où ils iront, que ce soit à l’école, à la maison ou dans leur futur milieu de travail, et ce, pour le plus grand bénéfice de la société québécoise dans son ensemble.

Adoptée en juin dernier, la loi 56 (Loi visant à prévenir et à combattre l’intimidation et la violence à l’école) exige que les établissements d’enseignement mettent en œuvre un plan de lutte contre l’intimidation et la violence. Ce plan de lutte doit comporter des mesures de prévention et des mesures favorisant la collaboration des parents. Il doit aussi préciser les actions à prendre lorsqu’un acte d’intimidation ou de violence est constaté, ainsi que des mesures de soutien et de suivi. Pour Madame Shirlane Day, directrice générale de l’Institut Pacifique, « Dans ce contexte, nos programmes sont d’autant plus pertinents qu’ils permettent de doter les écoles de solutions éprouvées depuis maintenant 36 ans ».

À propos de l’Institut Pacifique

L’Institut Pacifique est un organisme à but non lucratif qui existe depuis 1976. Il développe, met en oeuvre et fait la promotion du savoir-faire en matière de résolution de conflits et de prévention des problèmes psychosociaux auprès des enfants, des jeunes et des adultes. Son but consiste à contrer la violence par la promotion de conduites pacifiques.

Écoutez l’entrevue de la directrice générale de l’Institut Pacifique, Shirlane Day, à RDI matin Week-end.

[ Mandat de rédaction | Client: Institut Pacifique ]