22 municipalités au Québec accueillent la Marche du rein

Montréal, le 8 mai 2017 – Du 21 mai au 17 juin 2017, de Buckingham à Laval, de Rimouski à Montréal, La Fondation canadienne du rein a invité la population québécoise à joindre la communauté rénale et à emboîter le pas dans l’une des 22 villes du Québec où s’est déroulée une Marche du rein. Ces événements étaient aussi l’occasion de rappeler que l’insuffisance rénale touche 1 Québécois sur 14.

« La maladie rénale s’installe lentement et silencieusement. Souvent, elle n’est décelée que lorsque la fonction rénale s’est grandement détériorée. C’est pourquoi il est important de persévérer dans les programmes de sensibilisation », a fait valoir M. Martin Munger, directeur général de La Fondation canadienne du rein – Division du Québec.


Une maladie silencieuse
La maladie rénale est qualifiée de silencieuse car lorsque les premiers symptômes apparaissent, la destruction rénale est souvent déjà importante. Chaque année, 1 000 Québécois apprennent qu’ils sont atteints d’insuffisance rénale chronique. À son stade terminal, un traitement de suppléance rénale (dialyse ou greffe) est essentiel afin d’assurer la survie de la personne atteinte.

« La maladie rénale affecte de plus en plus de gens, et ce, peu importe l’âge, rappelle le comédien Martin Héroux, porte-parole de l’événement. On sait qu’une fois que la dégradation rénale est commencée, elle est irréversible. Un événement comme celui-là est une occasion de témoigner notre solidarité envers tous ceux et celles qui souffrent de maladie rénale et qui luttent au quotidien contre la maladie. »

Une maladie aux nombreuses conséquences
L’insuffisance rénale et le traitement qu’elle exige affectent lourdement la vie de la personne qui en souffre, tant sur le plan physique que psychologique. La dialyse est contraignante à la fois pour le patient et tout son entourage.  Elle représente à elle seule environ mille heures par année dédiées à ce soin qui assure la survie.  Les personnes atteintes d’insuffisance rénale terminale font souvent face à des difficultés financières à cause de leur perte de revenu, des frais de transport et des coûts des médicaments auxquelles s’ajoute la diminution de la santé globale.

La Marche du rein, une occasion de démontrer sa solidarité
En plus de sensibiliser la population aux maladies rénales et à l’importance du don d’organes, l’événement est l’occasion de célébrer les avancées médicales et d’appuyer les patients et les familles aux prises avec la maladie rénale.

Les villes qui ont accueilli une Marche du rein en 2017 :
21 mai – Buckingham, Joliette, Rimouski, Saint-Jérôme
27 mai – Laval et Rouyn-Noranda
28 mai – L’Assomption, Boucherville, Dolbeau, Dollard-des-Ormeaux, Maniwaki, Québec, Saguenay, Saint-Georges de Beauce, Saint-Jean-sur-Richelieu, Sherbrooke, Trois-Rivières, Val d’Or
4 juin – Gatineau et Granby
11 juin – Châteauguay et Montréal
17 juin – Tour cycliste ‘Le tour de rein’ qui se tiendra à Laval

À propos de La Fondation canadienne du rein
Fondée en 1964, La Fondation canadienne du rein est l’organisme national bénévole dont l’objectif est d’alléger le fardeau que représentent les maladies rénales pour les personnes atteintes, leurs familles et la société en général. Depuis sa création, La Fondation du rein finance la recherche sur les maladies rénales, offre des programmes éducatifs et de soutien, facilite l’accès à des soins de qualité et sensibilise le public à l’importance de maintenir les reins en bonne santé et de consentir au don d’organes. rein.ca

 

450 000$ récoltés au Québec lors de la Marche du rein

Le dimanche 24 mai, dans 17 villes du Québec, dont Montréal, des milliers de personnes ont participé à une marche dans le but d’appuyer les personnes atteintes de maladie rénale et sensibiliser la population à l’importance du don d’organes.

À l’échelle de la province, 3 500 marcheurs étaient au rendez-vous et l’objectif de 450 000 $ a été atteint.

Marche du rein
Photo prise à la Marche du rein

Pour Mesdames Roselyn Le Cours et Louise Laviolette, membres du comité organisateur de la marche de Montréal et greffées rénales : « Nous saluons l’implication de tous les bénévoles qui ont su nous accompagner dans la réalisation de cette 9e édition de la marche. Nous espérons que tous les patients ainsi que leurs proches qui ont participé, ont pu profiter de cet événement pour échanger avec les autres patients, familles et professionnels de la santé venus marcher avec nous. Un événement comme la marche est une belle occasion de nous réunir, de célébrer les progrès accomplis et surtout de garder espoir que la guérison est possible, grâce entre autre au don d’organes. En tant que greffées, nous savons à quel point ce don améliore la qualité de vie et c’est pourquoi il était important pour nous de nous impliquer dans la réalisation de la marche cette année

«Des progrès incroyables pour survivre à l’insuffisance rénale et pour améliorer l’impact de la maladie ont été réalisés depuis les années 60. Mais nous devons continuer à nous mobiliser pour lutter contre les maladies rénales puisqu’elles sont en progression et affectent 1 personne sur 14 au Québec. Des événements comme la marche sont mis de l’avant pour amasser des fonds et sensibiliser le public aux maladies rénales et à l’importance du don d’organes.  Nous avons pu être témoins de la différence que fait un événement comme celui là pour les patients et leurs proches. Nous étions tous réunis en tant que communauté rénale et une belle solidarité nous a animé tout au long du parcours.» souligne Sylvie Charbonneau, Présidente d’honneur de La Marche de Montréal et qui a donné un rein à son fils en décembre 2012.

La Fondation est fière d’avoir atteint son objectif financier lequel servira à la recherche sur les maladies rénales, aux programmes et aux services aux patients afin de permettre ainsi à ces milliers de Québécois de voir leur qualité de vie et celle de leurs proches, s’améliorer.

La Marche du rein s’est tenue dans 18 villes du Québec
Brossard – Dollard-des-Ormeaux – Gatineau – Joliette – Maniwaki – Montréal – Québec – Rouyn-Noranda – Repentigny – Saguenay – Saint-Georges de Beauce – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Jérôme – Sherbrooke – Sorel-Tracy – Trois-Rivières –Val d’Or.

De plus, un tour cycliste, appelé le Tour de rein, ainsi qu’une marche se sont déroulés à Laval le 23 mai pour un total de 19 événements dans 18 villes.

 À propos de La Fondation canadienne du rein
Fondée en 1964, La Fondation canadienne du rein est l’organisme national bénévole dont l’objectif est d’alléger le fardeau que représentent les maladies rénales pour les personnes atteintes, leurs familles et la société en général. Depuis sa création, la Fondation finance la recherche sur les maladies rénales, offre des programmes éducatifs et de soutien, facilite l’accès à des soins de qualité et sensibilise le public à l’importance de maintenir les reins en bonne santé et de consentir au don d’organes.

Source :
Fondation canadienne du rein, Division du Québec

Renseignements :
Diane Jeannotte / Diep Truong
514 772-8019 / 514 524-7348

Pour toutes les actualités concernant la Fondation et la Marche du rein, consultez la page Facebook: https://www.facebook.com/reinquebec