L’Institut Pacifique lance Jeunes médiateurs en ligne

Afin de mieux équiper les jeunes à faire face à la violence et la cyberintimidation, l’Institut Pacifique a lancé aujourd’hui un programme novateur et unique en son genre : Jeunes médiateurs en ligne. Cette initiative, dévoilée en présence de la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Line Beauchamp, permettra à des jeunes médiateurs de 10 à 12 ans d’échanger avec leurs pairs sur les meilleures façons de résoudre les conflits à l’école. Ce programme bénéficie d’un don de 50 000 $ du Comité d’investissement communautaire de TELUS à Montréal, qui a été séduit par ce projet proposant une solution nouvelle à un problème déjà existant.

Médiation 2.0

Plus d’un millier de jeunes médiateurs de la grande région de Montréal pourront bénéficier de ce projet. Recrutés parmi des jeunes qui ont déjà suivi le programme de médiation de l’Institut Pacifique et qui ont été élus médiateurs par leurs classes, une équipe de jeunes médiateurs installés dans les locaux de l’Institut Pacifique seront invités chaque semaine à produire des blogues, participer à des forums de discussion, donner des ateliers de formation et de discussion, préparer des jeux et des mises en situation, etc.À partir de leur domicile ou de l’école, d’autres médiateurs pourront, sur une base quotidienne, être en interaction avec ceux de l’Institut Pacifique. Avec l’aide financière de TELUS, l’Institut Pacifique s’est doté d’outils technologiques qui seront aussi mis à la disposition de ces jeunes, dont un système de vidéoconférence, un tableau blanc interactif (TBI) et des ordinateurs.

Institut Pacifique, lancement 2012
De g. à d.: M. François Le Scouarnec, Mme Danielle Sauvage, Mme Line Beauchamp, Mme Isabelle Boissé, Mme Shirlane Day, accompagnés de jeunes médiateurs formés par l'Institut Pacifique

« Jeunes médiateurs en ligne, c’est une nouvelle façon de prévenir la violence. En donnant aux jeunes des outils pour développer leur savoir-faire en matière de résolution de conflits, on leur permet de mieux intervenir dans des situations d’intimidation, que ce soit à l’école ou en ligne. Je salue cette heureuse initiative de l’Institut Pacifique, qui ne cesse d’innover et qui contribue à instaurer un climat plus sain et sécuritaire pour tous les élèves du milieu scolaire », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

« Le projet Jeunes médiateurs en ligne est très prometteur. En effet, il n’y a rien de mieux que de miser sur l’influence des pairs pour influencer positivement les comportements des élèves dans nos écoles. De plus, les jeunes pourront utiliser les outils technologiques qu’ils adorent et avec lesquels ils sont familiers, une belle façon de stimuler la participation, souligne Danielle Sauvage, directrice générale du Conseil des arts de Montréal, et membre du comité d’investissement de TELUS à Montréal. Au nom du comité d’investissement communautaire de TELUS, je suis heureuse aujourd’hui d’annoncer notre appui à l’Institut Pacifique et d’honorer la philosophie communautaire de l’entreprise, Nous donnons où nous vivons. »

« En partageant leurs bons coups et en apprenant de l’expérience de leurs pairs, nous sommes convaincus que ces jeunes médiateurs seront en mesure d’accroître leur impact dans leur milieu, au bénéfice de tous », a expliqué M. François Pierre Le Scouarnec, Ph.D., président du conseil d’administration de l’Institut Pacifique.

Briser l’isolement

Depuis 1998, près de 3 000 élèves ont été formés annuellement à la médiation par leurs pairs. Ces élèves ont notamment appris à jouer un rôle actif en vue d’identifier les sources d’un conflit et proposer des solutions. Avec son programme Jeunes médiateurs en ligne, l’organisme souhaite mettre ces jeunes en réseau et faire émerger des solutions nouvelles. Plus spécifiquement, 52 écoles primaires des sept commissions scolaires de Montréal, de la Montérégie et de Laval sont visées par ce projet.

À propos de l’Institut Pacifique

L’Institut Pacifique est un organisme à but non lucratif qui existe depuis 1976. Il développe, met en œuvre et fait la promotion du savoir-faire en matière de résolution de conflits et de prévention des problèmes psychosociaux auprès des enfants, des jeunes et des adultes. Sa mission consiste à contrer la violence par la promotion de conduites pacifiques.

Les programmes en résolution de conflits de l’Institut Pacifique sont implantés annuellement dans près de 500 écoles, majoritairement au Québec, mais aussi ailleurs au Canada, ainsi qu’en France, en Belgique, au Liban, en Bolivie, en Suisse et aux États-Unis. L’UNESCO a par ailleurs souligné la qualité du programme en l’intégrant dans son programme de haut patronage.

[Programme Jeunes médiateurs en ligne – Mandat de relations médias et de rédaction – Client: Institut Pacifique]