Jean-Guy Desjardins, le phénix de la finance

Jacqueline Cardinal et Jean-Guy Desjardins

Les Presses de l’Université du Québec lançaient le 23 mars dernier la biographie de Jean-Guy Desjardins, président du conseil et chef de la direction de Fiera Capital.

Exergue était responsable des relations médias pour ce lancement très couru qui a réuni une centaine d’invités à HEC Montréal, dont Monique F. Leroux.

Peu connu du public, M. Desjardins est pourtant une star du milieu des affaires montréalais. Son entreprise gère en effet plus de 116 milliards d’actifs et s’apprête à investir toutes les places d’affaires du monde.

De gauche à droite: Jacqueline Cardinal, Monique F. Leroux et Jean-Guy Desjardins (photo: René Soudre)

Pour la biographe Jacqueline Cardinal, Jean-Guy Desjardins est un « phénix de la finance », car il a eu deux vies professionnelles. Après avoir vendu, à son corps défendant, TAL Gestion globale d’actifs, entreprise de placement qu’il avait menée pendant près de 30 ans vers des sommets inégalés, il a refusé de s’arrêter. C’est qu’il n’en avait pas fini avec le rêve qu’il caressait.

Après quatre mois de repos, et fort des leçons tirées de cette déception, il décida de repartir de plus belle. Cette fois, rien ne l’empêcherait de viser encore plus haut. En 2003, à l’aube de ses 59 ans et bien décidé à ne plus faire de compromis, il se relance fièrement à la conquête de la planète en fondant sa deuxième entreprise, qui serait le prolongement de lui-même et dont le nom évocateur est Fiera Capital.

Photo, page couverture du livre avec Jean-Guy Desjardins
Page couverture Jean-Guy Desjardins, le phénix de la finance

Auteure de la préface, Monique F. Leroux (présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins de 2008 à 2016 et présidente de l’Alliance coopérative internationale) écrit : « À une époque où l’on déplore parfois le manque de leadership dans toutes les sphères de la société, ce livre inspirant m’apparaît comme un must pour tous les gestionnaires chevronnés et pour ceux et celles qui aspirent à le devenir ».

Cet ouvrage relate donc l’histoire d’un businessman patient et acharné qui a su recommencer sa vie, tel le fabuleux phénix renaissant de ses cendres. Il s’agit de la 9e biographie de Jacqueline Cardinal, chercheure associée à la Chaire de leadership Pierre-Péladeau de HEC Montréal.

À lire:
Comment le phénix Jean-Guy Desjardins a bâti Fiera, publié dans Les Affaires

À propos de l’auteure
Jacqueline Cardinal, M.A. (Harvard), D.S.A. (HEC Montréal), est chercheure associée à la Chaire de leadership Pierre-Péladeau de HEC Montréal. Biographe reconnue, elle s’intéresse à la façon dont les destins des leaders se forgent à la faveur de grandes crises personnelles et professionnelles. Elle a écrit plus de trente histoires de cas et de nombreux articles sur le leadership. Cette biographie de Jean-Guy Desjardins est sa neuvième portant sur des leaders d’affaires. Citons notamment celles de Cora Tsouflidou (Cora Déjeuners), de Luc Beauregard (NATIONAL), de Denise Cléroux (La Canadienne de Madagascar) et de Pierre Jeanniot (Air Canada et IATA), qui a été traduite en anglais.