Du tableau noir… au tableau interactif blanc!

L’école telle qu’on la connaît est en train de changer… On parle de iPads en classe, de tableaux numériques interactifs, d’étudiants qui élisent le président de leur classe en utilisant leurs cellulaires comme télévoteurs. Dans une école comme le Collège Sainte-Anne de Lachine par exemple, il n’y a pratiquement plus de livres à la bibliothèque. C’est maintenant une biblioTEC (TEC pour technologie) où les jeunes empruntent des iPads sur lesquels ils consultent des livres numériques… Et l’espace étudiant est doté d’écrans géants.

Pour accélérer encore davantage cette intégration des nouvelles technologies à l’école, l’équipe de Didacti a créé une plateforme éducative qui permet aux professeurs et aux étudiants de créer du contenu et de le partager aisément en ligne. Didacti connaît un succès fou: l’an passé, 7 écoles l’utilisaient. Cet automne, ce sont 33 écoles qui l’ont adopté et qui misent sur cette plateforme où les cours sont toujours à jour et collés à la réalité des élèves d’ici (contrairement aux manuels scolaires qui deviennent rapidement désuets) et où il est possible, à la manière de Facebook, de commenter les contenus mis en ligne.

Pour certains, cette plus grande utilisation des nouvelles technologies en classe est une stratégie pour contrer le décrochage scolaire. Au Collège Sainte-Anne, les professeurs ont remarqué que l’intégration de Didacti permet de motiver davantage les étudiants (et les garçons en particulier), qui sont habiles avec les nouveaux outils technologies et aiment partager leurs réalisations sur cette plateforme.

D’ici au 1er octobre, Didacti offre à 20 nouvelles écoles de participer à son programme « Devenez une école pilote », qui permet à des écoles publiques de profiter gratuitement de la création des comptes, des groupes, des horaires ainsi que de la formation sur place.

Pourquoi ne pas l’essayer? C’est gratuit: www.didacti.org

David Chartrand a accordé une entrevue à Isabelle Maréchal au 98,5 FM dans le cadre d’une discussion sur le thème « L’école d’aujourd’hui, trop techno ou pas assez? ». Pour écouter cette entrevue, cliquez ici.

Aussi: Lire l’article sur le Collège Sainte-Anne, première école québécoise à avoir adopté Didacti, il y a deux ans