Alessandra Pintore lance le guide Conquérir l’efficacité

Travailler moins, travailler mieux?
Selon une enquête américaine [1], 89 % des travailleurs perdraient quotidiennement de 30 minutes à deux heures de temps de travail en emploi. Que ce soit en se laissant happer par le fil de nouvelles de leurs réseaux sociaux personnels ou par manque de structure dans leurs tâches quotidiennes, ce manque de productivité affecte à la fois l’employeur, l’équipe et l’employé!

Dans un monde où plusieurs désirent avoir plus de temps personnel, et même opter pour la semaine de 4 jours, conquérir son efficacité professionnelle devient un enjeu important, à la fois pour l’avancement en emploi et pour le bonheur personnel.

Couverture du livre Conquérir l'efficacitéPasser à l’action
Dans le guide Conquérir l’efficacité, l’auteure et formatrice d’expérience, Alessandra Pintore, présente l’efficacité comme le « savoir-agir » essentiel à la réussite professionnelle, soit la combinaison gagnante entre le savoir-être, le savoir-vivre et la mise en action.

L’auteure propose des solutions simples, imagées et ancrées dans le quotidien, peu importe le domaine professionnel. Elle utilise l’analogie du voyage afin d’imager ses propos. Ainsi, elle propose que l’on change notre vision de l’efficacité et de ses stratégies classiques. Utiliser des listes, arriver plus tôt au bureau, y rester plus tard, et amener du travail à la maison, bloquer des plages horaires, se promettre d’être plus discipliné, sont en fait l’équivalent de faire ses valises avant même de choisir la destination-vacances!

L'auteure Alessandra Pintore
L’auteure et conférencière Alessandra Pintore – crédit photo: Solutions & Co.

Comment organiser son travail? Alessandra Pintore propose une approche d’abord axée sur l’introspection afin de connaitre nos besoins fondamentaux et reconnaître nos automatismes.

Dans ce guide, l’auteure explique notamment :
– quels sont les défis et les obstacles à l’efficacité;
– comment gérer les interruptions qui entrecoupent nos journées (courriels, réseaux sociaux, réunions imprévues…);
– comment sortir de l’urgence pour faire avancer des projets importants à nos yeux;
– pourquoi il est essentiel de savoir déléguer, autant à la maison qu’au bureau.

À propos de l’auteure
Spécialiste en compétences relationnelles organisationnelles et experte en développement de la main-d’œuvre, Alessandra a fondé la firme de formation Solutions & Co. en 2001. Elle possède plus de vingt ans d’expérience en tant que conférencière et formatrice. Elle a formé des milliers de personnes en efficacité professionnelle, personnelle, collective et communicationnelle dans les secteurs publics et privés. Elle se distingue par son habileté à vulgariser les éléments les plus complexes et à transférer ses acquis de façon pratique et pédagogique.

À propos de Septembre éditeur
Depuis 1982, Septembre éditeur diversifie ses publications, qui englobent maintenant une foule de titres portant sur l’éducation et l’orientation. En plus des guides pratiques pour les professionnels et des ouvrages-conseils pour les parents, Septembre éditeur développe du matériel pédagogique ainsi que des plateformes d’information et de services numériques.

[1] 2014 Wasting Time at Work Survey, Salary.com

–    30  –

Contact pour les médias qui voudraient obtenir une entrevue avec Alessandra Pintore :
Exergue Communications
514 524-7348
info@exergue.ca

 

Le leadership de René Angelil décortiqué par Jacqueline Cardinal

Le 14 septembre dernier, les Presses de l’Université du Québec lançaient le dernier ouvrage de Jacqueline Cardinal à HEC Montréal. S’inspirant des histoires de vie et de réussite des personnalités de renommée internationale, l’auteure présente dans ce livre le parcours de cinq leaders hors du commun et révèle cinq clés qui permettent de décortiquer le leadership.

Ces leaders au parcours exceptionnel sont René Angélil (imprésario et mari de la chanteuse Céline Dion), Katharine Graham (éditrice du Washington Post à l’époque du scandale du Watergate), Ève-Lyne Biron (golfeuse de calibre international et ancienne présidente de Biron Groupe Santé), Glenn Lowry (directeur du MoMA, le prestigieux Museum of Modern Art de New York) et Gerard Mortier (directeur de l’Opéra national de Paris).

Si tous sont des leaders, ils le sont toutefois dans des domaines et des milieux sociaux, économiques et politiques forts différents. Pourquoi et comment ces différents styles de leadership se sont-ils forgés? En quoi sont-ils semblables et en quoi se distinguent-ils? Comment s’inspirer d’histoires de leaders renommés?

Le lecteur apprivoisera diverses dimensions du leadership par la découverte des parcours de ces personnages connus. Il explorera ainsi cinq clés du leadership, clés qu’il pourra appliquer à sa propre réalité afin de découvrir ses potentialités de leader et de déceler le leadership chez les autres.

Pour en savoir plus :
À quoi carburent les grands leaders ? – article publié dans Le Journal de Montréal

Le leadership de René Angélil enfin décortiqué ! publié dans Les Affaires

Écoutez l’entrevue accordée par Jacqueline Cardinal à Sophie Durocher, sur les ondes de BLVD

À propos de l’auteure
Jacqueline Cardinal, M.A. (Harvard), D.S.A. (HEC Montréal), est chercheure associée à la Chaire de leadership Pierre-Péladeau de HEC Montréal. Biographe reconnue, elle s’intéresse à la façon dont les destins des leaders se forgent à la faveur de grandes crises personnelles et professionnelles. Elle a écrit plus de trente histoires de cas et de nombreux articles sur le leadership. Cette biographie de Jean-Guy Desjardins est sa neuvième portant sur des leaders d’affaires. Citons notamment celles de Cora Tsouflidou (Cora Déjeuners), de Denise Cléroux (La Canadienne de Madagascar), de Jean-Guy Desjardins (Fiera Capital) et de Pierre Jeanniot (Air Canada et IATA), pour lesquelles Exergue a également effectué les relations médias.

Renseignements pour les médias:
Exergue, 514 524-7348 ou info@exergue.ca

Philippe II de Gaspé Beaubien, «maire d’Expo 67»

Montréal, le 25 avril 2017 – Montréal célèbre aujourd’hui les 50 ans d’Expo 67, la plus grande exposition universelle de tous les temps. Attirant près de 55 millions de visiteurs, cette formidable aventure a marqué le Canada tout entier, affirmant le savoir-faire, le dynamisme et l’esprit créateur des Québécois.

Célébrer la mémoire d’Expo 67
Ce 50e anniversaire est l’occasion de se souvenir de ce que l’Expo 67 a offert au Québec comme perspectives d’avenir et d’ouverture sur le monde. Le clou des festivités aura lieu lors de la Grande célébration du 50e anniversaire d’Expo 67 et la projection en grande première du film Expo 67 Mission impossible à la Place des Arts de Montréal, le 25 avril. Nan-b et Philippe II de Gaspé Beaubien participeront à ces célébrations.

Organisé par Les Productions de la ruelle et la Société des fêtes du 375e, cet événement permettra de célébrer et de (re)vivre l’expérience d’Expo 67 afin d’inspirer la nouvelle génération. Quant au film, il propose un regard neuf sur l’histoire d’Expo 67 à partir de témoignages et d’un lot colossal d’archives inédites. Il raconte entre autres le rôle de premier plan joué par M. et Mme de Gaspé Beaubien, parmi tous ces hommes et ces femmes qui ont fait Expo 67. « Avec de la passion et de l’engagement, on peut réaliser des choses extraordinaires, mais il faut croire en ses talents et oser sortir de sa zone de confort », explique M. de Gaspé Beaubien.

Alors dans la trentaine, Philippe II de Gaspé Beaubien était le directeur de l’exploitation d’Expo 67. On le surnommait « le maire d’Expo ». Surmontant embûche après embûche, parfois technique, parfois politique, l’équipe d’Expo 67 a entrepris de faire surgir une île au milieu du fleuve, l’île Notre-Dame, de construire un métro, un réseau routier, 27 ponts, 847 bâtiments… tout cela en moins de trois ans et demi !

L’équipe derrière Expo 67. Monsieur de Gaspé Beaubien est le deuxième à partir de la droite.

« Expo 67 a changé les mentalités et modifié la perception que les Québécois avaient d’eux-mêmes. L’événement a donné beaucoup de confiance aux Québécois. Nous avons compris que nous pouvions accomplir de grandes choses », souligne M. de Gaspé Beaubien.

Présentée sous le thème de « Terre des hommes », Expo 67 a été l’occasion de véhiculer un message d’ouverture et d’inclusion. « C’est l’un des événements les plus rassembleurs que le Québec ait connu », affirme M. de Gaspé Beaubien.

Un des plus jeunes membres du comité d’organisation, M. de Gaspé Beaubien a réussi à instiller une ambiance, une atmosphère et une identité à l’Expo 67. Cet événement a marqué le point de départ d’un engagement pour la communauté sans cesse renouvelé depuis, notamment avec la création de la Fondation de Gaspé Beaubien.

D’ailleurs, la fondation familiale s’est lancée dans une autre mission impossible, celle de préserver le bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Cette mission s’articule autour du grand mouvement AquaHacking qui mobilise les communautés technologiques, les décideurs, les scientifiques et les citoyens afin qu’ils unissent leurs forces et développent des solutions innovantes aux enjeux de l’eau. L’édition 2017 d’AquaHacking sera dédiée au Lac Érié à Waterloo, l’édition 2018 au Lac Ontario à Toronto et l’édition 2019 à l’ensemble des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent (collaboration binationale avec les États-Unis).

À propos de la Fondation de Gaspé Beaubien
La Fondation de Gaspé Beaubien est une fondation familiale multigénérationnelle engagée à outiller les gens, les familles en affaires et les organisations pour en faire des agents de changement positif et durable dans leur communauté. La Fondation concentre ses efforts et ses ressources pour soutenir les initiatives qui correspondent à trois piliers qui incarnent ses valeurs : l’éducation, l’esprit d’entreprise et l’environnement.

À propos d’AquaHacking
AquaHacking est un mouvement multigénérationnel, multisectoriel et multipartite qui vise la préservation du bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent, et favorise la qualité et la consommation responsable de ses eaux. Nous avons pour vision que les communautés nord-américaines bénéficient d’un accès durable à l’eau potable et traitent cette dernière comme une ressource indispensable.

Nous rassemblons les communautés et les organisations de tous les secteurs.

Nous promouvons l’innovation de technologies propres émergentes et l’entrepreneuriat dans le domaine de l’eau.

Nous sensibilisons les décideurs d’aujourd’hui ainsi que les leaders de demain aux enjeux de l’eau, les mobilisons et favorisons leur engagement dans la résolution de ces enjeux.

Source :
Fondation de Gaspé Beaubien

Renseignements (pour les médias) :
Exergue Communications
514 524-7348