Comment rester actif sur le marché du travail… même à la retraite!

Près de 65 % des Québécois envisagent de continuer à travailler après leur retraite, selon une récente étude. Alors que plusieurs secteurs d’emploi connaissent d’importantes pénuries de main-d’œuvre, le marché du travail s’avère particulièrement favorable pour ceux qu’on appelle « les travailleurs expérimentés ».

Certains de ces travailleurs verront une occasion de se rendre utiles pour leur communauté. D’autres choisiront de se lancer comme travailleur autonome ou de démarrer une entreprise. Cependant, la décision de rester actif sur le marché du travail est souvent précédée de nombreux questionnements. Est-ce une bonne idée? Les employeurs m’accueilleront-ils à bras ouverts? Quels sont les enjeux à considérer?

Publié par Septembre éditeur, le guide Vivre pleinement sa retraite répond à ces questions. Écrit par le conseiller d’orientation Yves Maurais, l’ouvrage :

  • présente les raisons qui peuvent motiver une personne à rester active sur le marché du travail;
  • décrit les enjeux à considérer dans cette décision, comme les besoins du marché du travail, la santé, les aspects financiers, l’impact sur la vie familiale, etc.;
  • recense différentes façons de rester actif sur le marché du travail;
  • brosse un tableau des secteurs susceptibles d’embaucher des travailleurs expérimentés;
  • donne des conseils pour réussir sa recherche d’emploi;
  • énumère des ressources présentant des offres d’emploi, des services et des outils adaptés pour les travailleurs expérimentés (comme emploiretraite.ca)

Pour en savoir plus:

[Mandat de relations médias]