22 municipalités au Québec accueillent la Marche du rein

Montréal, le 8 mai 2017 – Du 21 mai au 17 juin 2017, de Buckingham à Laval, de Rimouski à Montréal, La Fondation canadienne du rein a invité la population québécoise à joindre la communauté rénale et à emboîter le pas dans l’une des 22 villes du Québec où s’est déroulée une Marche du rein. Ces événements étaient aussi l’occasion de rappeler que l’insuffisance rénale touche 1 Québécois sur 14.

« La maladie rénale s’installe lentement et silencieusement. Souvent, elle n’est décelée que lorsque la fonction rénale s’est grandement détériorée. C’est pourquoi il est important de persévérer dans les programmes de sensibilisation », a fait valoir M. Martin Munger, directeur général de La Fondation canadienne du rein – Division du Québec.


Une maladie silencieuse
La maladie rénale est qualifiée de silencieuse car lorsque les premiers symptômes apparaissent, la destruction rénale est souvent déjà importante. Chaque année, 1 000 Québécois apprennent qu’ils sont atteints d’insuffisance rénale chronique. À son stade terminal, un traitement de suppléance rénale (dialyse ou greffe) est essentiel afin d’assurer la survie de la personne atteinte.

« La maladie rénale affecte de plus en plus de gens, et ce, peu importe l’âge, rappelle le comédien Martin Héroux, porte-parole de l’événement. On sait qu’une fois que la dégradation rénale est commencée, elle est irréversible. Un événement comme celui-là est une occasion de témoigner notre solidarité envers tous ceux et celles qui souffrent de maladie rénale et qui luttent au quotidien contre la maladie. »

Une maladie aux nombreuses conséquences
L’insuffisance rénale et le traitement qu’elle exige affectent lourdement la vie de la personne qui en souffre, tant sur le plan physique que psychologique. La dialyse est contraignante à la fois pour le patient et tout son entourage.  Elle représente à elle seule environ mille heures par année dédiées à ce soin qui assure la survie.  Les personnes atteintes d’insuffisance rénale terminale font souvent face à des difficultés financières à cause de leur perte de revenu, des frais de transport et des coûts des médicaments auxquelles s’ajoute la diminution de la santé globale.

La Marche du rein, une occasion de démontrer sa solidarité
En plus de sensibiliser la population aux maladies rénales et à l’importance du don d’organes, l’événement est l’occasion de célébrer les avancées médicales et d’appuyer les patients et les familles aux prises avec la maladie rénale.

Les villes qui ont accueilli une Marche du rein en 2017 :
21 mai – Buckingham, Joliette, Rimouski, Saint-Jérôme
27 mai – Laval et Rouyn-Noranda
28 mai – L’Assomption, Boucherville, Dolbeau, Dollard-des-Ormeaux, Maniwaki, Québec, Saguenay, Saint-Georges de Beauce, Saint-Jean-sur-Richelieu, Sherbrooke, Trois-Rivières, Val d’Or
4 juin – Gatineau et Granby
11 juin – Châteauguay et Montréal
17 juin – Tour cycliste ‘Le tour de rein’ qui se tiendra à Laval

À propos de La Fondation canadienne du rein
Fondée en 1964, La Fondation canadienne du rein est l’organisme national bénévole dont l’objectif est d’alléger le fardeau que représentent les maladies rénales pour les personnes atteintes, leurs familles et la société en général. Depuis sa création, La Fondation du rein finance la recherche sur les maladies rénales, offre des programmes éducatifs et de soutien, facilite l’accès à des soins de qualité et sensibilise le public à l’importance de maintenir les reins en bonne santé et de consentir au don d’organes. rein.ca