Échec des négociations : les optométristes se retirent du régime public

Communiqué de presse

 

Montréal, le 7 février 2018 – Après presque 50 ans de participation au régime public, c’est à regret que l’Association des optométristes du Québec (AOQ) annonce que, vu l’échec des négociations, 90 % des optométristes du Québec ont décidé de se retirer de la RAMQ. Les négociations concernent le renouvellement de l’entente quinquennale sur la tarification entre l’AOQ et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), qui définit les conditions de participation des optométristes au régime public qui couvre la population de moins de 18 ans, de 65 ans et plus et les prestataires de la sécurité du revenu.

« Nous allons continuer à servir la population couverte par le régime public, mais pas à perte comme c’est le cas à l’heure actuelle », a déclaré Dr Steven Carrier, optométriste et président de l’AOQ. « Depuis 15 ans, nous demandons à répétition une rémunération juste et équitable et le gouvernement fait la sourde oreille. Il y a un ras-le-bol généralisé dans la profession face aux honoraires insuffisants payés par la RAMQ, par exemple 12 $ pour une urgence oculaire ou 42 $ en moyenne pour un examen de la vue versus 95 $ au privé selon le guide tarifaire de l’AOQ. Notre patience est à bout et un rattrapage est essentiel, considérant de plus que la population couverte par la RAMQ représente plus de 50 % de nos patients, et que cette proportion est en croissance en raison du vieillissement de la population ».

Les coûts d’exploitation encourus par les optométristes ont augmenté trois fois plus que les honoraires à l’acte au cours des 30 dernières années (150 % vs 56 %). En effet, les hausses accordées par le MSSS durant cette période ne totalisent en moyenne que 1,6 % par année, en deçà de l’indice des prix à la consommation (IPC).

Le 12 décembre dernier, le gouvernement a déposé une offre dérisoire, encore une fois en deçà de l’IPC et depuis, il n’a voulu discuter que de points secondaires tout en refusant de revoir son offre de rémunération. Or, la rémunération totale des optométristes par la RAMQ est de 56,5 millions $ annuellement, soit seulement 0,15 % du budget total du MSSS. À l’heure où le gouvernement annonce des surplus budgétaires et de nombreux engagements financiers, y compris un programme d’examens de la vue pour les enfants lors de leur entrée à l’école, il a les moyens de faire le redressement nécessaire.

La non-participation des optométristes à la RAMQ prendra effet le 10 mars prochain.

À propos de l’Association des optométristes du Québec
Fondée en 1966, l’Association des optométristes du Québec (AOQ) représente les intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses 1400 membres. Elle fait aussi mieux connaître le rôle des optométristes, et mène des campagnes de sensibilisation auprès du grand public sur la santé des yeux et de la vision. Facilement accessibles partout au Québec, les optométristes jouent un rôle critique de première ligne pour détecter, traiter et prévenir les troubles visuels et certaines maladies oculaires.
Pour en savoir plus, visitez www.manquedevision.ca

Laisser un commentaire