La Semaine Lis avec moi : la BD à l’honneur!

Jacques GoldstynLaval, le 1er octobre – La Semaine Lis avec moi fêtera sa 11e édition du 3 au 11 octobre 2015 avec pour porte-parole le bédéiste Jacques Goldstyn (Les Débrouillards). « Lis avec moi, c’est accompagner un enfant dans la lecture. C’est l’initier à un univers fabuleux. C’est partager une culture, un peu comme le font les conteurs dans la transmission orale », souligne le porte-parole.

En plus des animations littéraires et des rencontres d’auteurs organisées dans les bibliothèques et les écoles à travers le Québec, retrouvez les temps forts de la semaine :

Invitation à l’exposition Jane, le renard et moi, première nord-américaine!
Exposition "Jane, le renard et moi"Nous vous donnons rendez-vous le samedi 3 octobre à 14h à la bibliothèque Laure-Conan de Laval pour le lancement de la Semaine avec l’inauguration de l’exposition du livre Jane, le renard et moi de Fanny Britt et Isabelle Arsenault. En collaboration avec les éditions de la Pastèque, l’exposition qui traite du sujet difficile de l’intimidation, sera ouverte au public et des visites animées seront proposées aux écoles pendant tout le mois d’octobre. Le livre Jane, le renard et moi s’est retrouvé sur la liste des dix meilleurs livres illustrés en 2013, selon le New York Times.

Le colloque « La bande-dessinée : seulement des beaux dessins? »
Affiche de la Semaine Lis avec moi 2015Mercredi 7 octobre à la Maison des arts de Laval : Cette journée professionnelle abordera l’approche de la lecture et des apprentissages par la bande-dessinée à travers ateliers pratiques et conférences. Des auteurs (dont Alex A., créateur du populaire Agent Jean) bibliothécaires, libraires, professeurs, éditeurs auront la parole pour partager leurs bonnes idées autour de la BD. Retrouvez le programme complet sur le site www.lisavecmoi.com.

Jeu-concours! Engagez-vous sur www.lisavecmoi.com!
À partir du lundi 21 septembre, le public et les enseignants sont invités à s’engager à lire avec un enfant en s’inscrivant sur le site Web de Lis avec moi. À gagner : des lots de livres passionnants, des cartes cadeaux et des trousses d’animation.

La Semaine Lis avec moi est un temps fort de partage de la lecture et une formidable occasion de rassembler les enfants et les adultes autour des livres. C’est aussi un moment privilégié pour mettre en valeur la littérature jeunesse québécoise à travers des animations, tout en permettant aux enfants de devenir des lecteurs pour la vie.

« Maîtriser la lecture est indispensable pour réussir à l’école et dans la vie. C’est pourquoi la TD croit qu’il est primordial d’encourager les enfants à lire et de leur inculquer le plaisir de lire », explique Patrick Hainault, vice­président du Groupe Banque TD. Lis avec moi tient d’ailleurs à remercier chaleureusement ses partenaires financiers: le Groupe Banque TD, présentateur officiel, la Ville de Laval, la Fondation lavalloise des lettres, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que tous les acteurs issus du monde des affaires qui soutiennent sa mission toute l’année.

À propos de Lis avec moi
La mission de Lis avec moi est de contribuer au développement de la lecture dans la communauté, chez les jeunes en particulier, en favorisant l’accompagnement comme moyen privilégié d’apprentissage et de partage et en utilisant les œuvres québécoises pour favoriser le renforcement de l’identité culturelle.

***

Renseignements et demandes d’entrevues :
Exergue Communications
514 524-7348

Les Journées de la culture: pleins feux sur le cinéma!

Dévoilement des Journées de la culture, au Théâtre Rialto à Montréal
Dévoilement des Journées de la culture, au Théâtre Rialto à Montréal

Cette année encore, les Journées de la culture reçoivent de la grande visite ! Les vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 septembre, dans toute la province, les citoyens sont invités à inscrire les arts et la culture au menu de leur fin de semaine. Avec près de 3 000 activités gratuites, dans quelque 400 villes et villages des 17 régions du Québec, toutes les raisons sont bonnes de célébrer la richesse et la diversité de notre vie culturelle.

Les Journées mettent désormais en lumière une discipline artistique différente chaque année, et c’est le cinéma qui ouvre le bal ! Sans être obligatoire, cette nouvelle thématique annuelle guide et colore l’ensemble de la programmation. Autre nouveauté, le volet numérique regroupe quant à lui des activités mettant le numérique au cœur de l’action et la création au cœur des expérimentations !
Lumière sur le 7e art !

Le thème du cinéma est l’occasion d’une foule de jumelages interdisciplinaires, de rencontres entre relève et artistes reconnus ainsi qu’entre grandes et petites organisations. Il fait surtout éclore des dizaines d’idées jamais explorées. Les Journées se réjouissent de la participation de nombreux artisans, de joueurs de l’industrie ainsi que des institutions, écoles et festivals voués à la production cinématographique. Les 300 activités touchant de près ou de loin au cinéma sont clairement identifiées dans le site, dans la brochure montréalaise et dans les publicités imprimées.

À la découverte de la culture numérique
Toute la fin de semaine, des dizaines d’activités alliant technologie et culture sont au programme du volet numérique. À Montréal et Québec, les Journées de la culture tiendront notamment leur tout premier hackaton culturel, un marathon de trois jours visant à explorer les multiples avenues d’appropriation de la culture d’ici, par le numérique.

De tout pour tous !
Nos organisateurs ont développé une programmation variée pour célébrer toutes les facettes des arts et de la culture. À Montréal, on pourra voyager en musique à Pierrefonds, admirer des sculptures à Lachine, suivre un atelier d’écriture au Théâtre de Quat’Sous, de modèle vivant à Ville Mont-Royal et de bruitage à la Maison du meunier d’Ahuntsic, créer des monstres à partir de cultures microbiennes dans Rosemont–La Petite-Patrie, écouter de la poésie dans le quartier Saint-Michel et au bord du fleuve à Sainte-Anne-de-Bellevue, remonter le fil du temps grâce aux archives photo de la BAnQ, visiter des expos ou s’initier au cinéma d’animation, à la peinture, au tissage ou aux arts du cirque aux quatre coins de la ville…
Parmi les activités qui plairont particulièrement aux jeunes, une centaine sont frappées du sceau Choix famille Financière Sun Life. Ceux et celles qu’une culture émergente et innovante attire se tourneront vers les 55 #MomentsLaCoop, sélectionnés par La Coop fédérée.


Une vingtaine de circuits

Par discipline, par lieu ou par regroupements d’artistes, plusieurs organisateurs ont uni leurs efforts et proposent des circuits qui multiplient les occasions de découvertes ! Ces parcours et circuits artistiques guideront vos pas à la rencontre des artistes et organismes culturels d’un quartier, d’un village ou même de toute une MRC !

« La culture est une aventure dont les acteurs n’ont pas fini de nous étonner, constate Louise Sicuro, présidente-directrice générale de Culture pour tous. Nous sommes particulièrement heureux de la réponse enthousiaste des milieux du cinéma et du numérique, qui participent en grand nombre à la programmation. Je suis convaincue que le public fera, grâce à eux, de belles et étonnantes découvertes ! »

Des ambassadeurs qui ont la culture à cœur !
Cinq personnalités allumées, aux parcours aussi riches que variés, ont accepté de témoigner de leur attachement à l’art et à la culture en endossant le rôle d’ambassadeurs. Merci à Anaïs Barbeau-Lavalette, Jean-Carl Boucher, Marie-Joanne Boucher, Pierre Brassard et Claude Deschênes.

Nos partenaires
La 19e édition des Journées jouit du soutien indéfectible de ses partenaires de la première heure, le ministère de la Culture et des Communications du Québec et Hydro-Québec. À titre de partenaires associés, la Financière Sun Life et la Coop fédérée participent activement à l’essor de l’événement. Merci à Bell qui, depuis trois ans, accueille des artistes et profite des Journées pour inaugurer une œuvre née d’un partenariat avec Culture pour tous. Merci enfin à Bell Média et TC Media, transmetteurs essentiels du rayonnement de la culture à la grandeur du territoire, aux stations de radio qui mettent du temps d’antenne à notre disposition pour la diffusion de notre message publicitaire, à la Fabrique culturelle et au journal Métro.

Des découvertes culturelles au bout des doigts
Personnaliser son programme ? Rien de plus facile ! Chacun peut élaborer un parcours à son goût et à sa mesure à partir de notre site : journeesdelaculture.qc.ca. Entièrement mis à jour et plus convivial que jamais, il permet d’explorer la programmation par jour, par discipline artistique, par public-cible ou encore par région. Accessible sur tablette et téléphone intelligent.

Suivez les Journées sur Facebook, Twitter et Instagram et partagez découvertes et coups de cœur sous le mot-clic #Jdelaculture.

On vous attend à bras ouverts !
Artistes audacieux, talentueux artisans, travailleurs culturels infatigables, enseignants passionnés… Tous travaillent déjà activement à mettre en place une programmation hors pair qui plaira à tous les participants, du néophyte à l’expert, et du plus petit au plus grand. Partout au Québec, les Journées de la culture vous donnent rendez-vous les vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015.

Culture pour tous
Les Journées de la Culture sont orchestrées par Culture pour tous, organisme à but non lucratif dont la mission est de faire reconnaître les arts et la culture comme dimensions essentielles du développement individuel et collectif en favorisant la participation citoyenne à la vie culturelle. culturepourtous.ca

Trames cinématographiques et autres réflexions

Montréal, jeudi 9 avril 2015 – Du 9 avril au 10 mai, la Galerie Youn a le grand privilège d’accueillir les œuvres les plus récentes de la professeure Sarah Nind et du peintre Martin Ouellette. Nind, qui enseigne à la prestigieuse Université de l’École d’art et de design de l’Ontario à Toronto, s’interroge sur notre façon d’ordonner le chaos de notre monde à travers des images. Ouellette, de son côté, rend hommage à la beauté de la décomposition, en figeant dans l’instant des bouts de temps et d’espace qui ne peuvent être recréés.

Trames cinématographiques
Professeure de dessin et de peinture, Sarah Nind s’intéresse dans sa nouvelle série d’œuvres aux trames narratives de l’industrie du divertissement. Dans Trames cinématographiques, elle aborde l’imagerie des films de Disney par l’entremise d’un code-barres qui révèle une forme de standardisation tout en cachant ce qu’on ne peut ou ne veut pas voir.

« En juxtaposant des images à la fois réelles et fictives, j’expose des systèmes visuels disparates et je remets en question notre façon d’organiser le monde », explique Sarah Nind, dont les œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques, y compris celles du Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa), de la Tom Thomson Memorial Gallery (Owen Sound), de la Prague House of Photography et du Chazen Museum of Art (Wisconsin).

Oeuvres de Nind et Ouellette
Oeuvres de Sarah Nind (à gauche) et de Martin Ouellette (à droite)

La beauté des choses banales
Pour le peintre Martin Ouellette, il y a quelque chose de beau et de durable dans les moments passagers que rappellent les objets oubliés parce qu’ils ont été jetés ou délaissés. « Lorsque je peins, je m’inspire de photographies macroscopiques d’objets en décomposition que je trouve dans le paysage urbain, raconte Ouellette. Ces objets produits en série sont utilisés pendant un certain temps, puis sont livrés aux assauts des éléments dans leur milieu naturel. C’est dans cet état transitoire, dans ce moment situé quelque part entre la gloire et la déchéance, que je découvre un nouveau monde qui, souvent, passe inaperçu dans notre vie quotidienne. »

Pour son exposition La beauté des choses banales, Martin Ouellette a réalisé ses compositions en disséquant plusieurs photographies du même objet. « J’ai mis en valeur une zone en créant une autre dimension avec des textures, du gravier, de la terre, de la cire, ou plâtre et même parfois en sculptant le cadre en bois. Lorsque j’ajoute une image, j’aime laisser juste ce qu’il faut d’éléments originaux : une image pixélisée d’un emblème populaire ou des mots clés pour donner une identité à ces abstractions. Car l’image doit aussi stimuler la curiosité ! », observe-t-il.

Sarah Nind et Martin Ouellette à la Galerie Youn
Du 9 avril au 10 mai 2015
Galerie Youn, 5226, boulevard Saint-Laurent (coin Fairmount), Montréal, 514 270-8588
Heures d’ouverture : du vendredi au dimanche, de 13 h à 17 h

Sarah Nind
Les œuvres de Nind ont été exposées ici et à l’étranger, notamment au Museum on the Seam (Jérusalem, Israël), au Yuanfen New Media Art Space (Beijing, Chine), au Musée des beaux-arts du Canada et au Musée canadien de la photographie contemporaine (Ottawa). Professeure Nind détient un baccalauréat en architecture (Université de Toronto), une maîtrise en beaux-arts (Université York) et un doctorat en philosophie (European Graduate School, Saas-Fee, Suisse). www.sarahnind.com

Martin Ouellette
Martin Ouellette est né en 1979 dans le village boisé de Saint-Pascal-Baylon (Ontario). La nature occupe ainsi une grande place dans son imaginaire depuis son tout jeune âge. En 1998, il s’est installé à Toronto pour y fréquenter l’École d’art et de design de l’Ontario, où il a étudié pendant cinq ans, dont deux à Florence (Italie) dans le cadre du programme hors campus. L’artiste vit maintenant à Montréal, et il a participé au fil des ans à des expositions tenues au Canada et à l’étranger.

À propos de la Galerie Youn
Située au cœur du quartier Mile-End à Montréal depuis mai 2013, la Galerie Youn crée des ponts entre des talents locaux, nationaux et internationaux en art contemporain. Elle a été fondée par l’artiste d’origine sud-coréenne Juno Youn, qui a également fondé et dirigé la SPIN Gallery à Toronto. La Galerie Youn représente une vingtaine d’artistes et participe aux plus importantes foires d’art et expositions à l’échelle internationale. Pour en savoir plus : www.galerieyoun.com

Source :
Galerie Youn

Renseignements (médias) :
Exergue Communications
514 524-7348
info@exergue.ca